réception


RÉCEPTION - Figures d’une transformation

Projet d’accompagnement d’un groupe d’usagers de la Maison Départementale d'Insertion et de Solidarité Saint-Augustin à Bordeaux de mai 2014 à juin 2015

Un groupe d’habitants et usagers de la MDSI Saint-Augustin m’a invité à venir les accompagner dans une démarche de réappropriation de l’entrée du bâtiment qui accueille la structure sociale. Concevoir un lieu n’est pas une chose aisée. Modifier un espace déjà existant l’est encore moins. Dans un lieu public, cela relève très certainement d’un défi. Pourtant, nous allons essayer de relever ensemble cette gageure. Il s’agit avant tout d’une rencontre d’habitants du quartier de la MDSI avec un artiste, pour élaborer ensemble une stratégie de réflexion et d’action à partir de leurs intentions et envies. Des questions. Un grand nombre de questions seront notre matière à réfléchir. Des questions d’ordre fonctionnel, des questions d’ordre social, des questions d’ordre spatial, des questions d’ordre philosophique, des questions d’ordre technique et artistique.

Le lieu qui va ici accaparer nos savoirs, nos impressions, nos sentiments, nos réflexions et au final notre action est un lieu de passage, de mouvement, de transition. Entre la rue et les bureaux, il sert à la distribution du flux humain qui se faufile, stagne ou se perd dans la MDSI Saint-Augustin, au 72, rue Guillaume Leblanc à Bordeaux. Il n’est pas une hétérotopie comme Foucault les définissait, il n’est pas un contre-espace. Il ne deviendra pas un espace-autre, nous lui ferons être «autrement» le lieu qu’il est. Il s’agit d’un espace d’accueil et de passage pour le public de la MDSI, mais ne nous interdisons rien d’emblée, laissons faire le cheminement de la perception, de la pensée et re-construisons ce lieu différemment. Programme ambitieux et stimulant.

Habiter : occuper habituellement un lieu.
Habitant : être vivant qui occupe un espace.

Je propose dans un premier temps que nous prenions possession des lieux, que nous l’épuisions, comme l’a fait Georges Perec dans Tentative d’épuisement d’un lieu parisien. Si les mots étaient les armes de Perec, nous aurons avec nous l’image, le son, la vidéo, le dessin, pour les accompagner dans cette exploration à 360°. Un deuxième temps sera consacré à la mise en plan, schémas et/ou maquettes des idées et des réflexions que nous aurons eues. Phase d’activation, où le réel viendra tarauder les imaginaires et les intentions de départ. Le troisième temps sera le moment de la mise en forme de ce qui aura été pensé, puis choisi ensemble pour l’évolution de l’espace d’accueil de la MDSI. Construire, transformer, faire devenir le lieu existant, en un lieu à faire exister autrement.



Les participants à ce projet usagers, assistantes sociales et secrétaires sont : Fabrice Bernou, Manuella Brachfogel, Bertrand C., Annie Chataigner, Audrey Duprat, Christiane Escouvois, Charlotte Ferrière, Catherine Fructueux, Didier Gelineau, Jimmy Guerra, Guillaume Hillairet, Ouahiba Kadiri, Bénédicte R., Anne-Marie Rongiéras, Guylaine Vincent. Je tiens également à remercier Sophie Borderie et l'ensemble de l'équipe de la MDSI pour leur engagement.

Ce projet expérimental a été financer par la Direction de la Culture et de la Citoyenneté du Conseil Départemental de la Gironde

voir le blog du projet Réception

Ce projet a été financé par la Direction de la Culture et de la Citoyenneté du département de la Gironde.