manifeste

vidéo 16:9 muet 4min43 - en colaboration avec Dominique Salmon

Ce qui reste et ce qui passe, ce qui persiste et ce qui disparait. De l’écrit et de l’image. Ce qui fait sens dans ce qui apparait et dans ce qui manque. Comment se construit une image, mais également une réflexion, et quels sont les éléments qui résistent au regard du spectateur. Voilà les questions sous-tendues par notre travail. La matière première de cette vidéo est la lumière, principe de l’image vidéo. Elle apparait en tant que source lumineuse mais également en forme de lettres, et de mots, qui sont extraits du manifeste de PointBarre en constante écriture. Il s’agit ici de comprendre comment dans un travail collectif et évolutif les choses sont « mises en lumière » et résistent à la disparition. C’est à dire, comment ce qui fait sens pour nous reste ou ne reste pas, et comment ce qui persiste est-il recueilli par le spectateur. Le dispositif que les artistes mettent ici en avant n’est pas confortable, mais il est le reflet du travail.

2014